Mon avis sur le Nutriscore

Qu’est ce que c’est ?

Vous l’avez sans doute remarqué à l’avant de vos produits, ce petit logo rectangulaire, avec les lettres A,B,C,D,E ? Il s’agit du Nutriscore.

Il a été mis en place par le PNNS (plan national de nutrition et santé) afin d’aider les consommateurs dans leur choix de produits.

Ainsi, Un produit noté A est « un bon produit » « bon pour la santé » et un produit noté E, est « un mauvais produit », « à fuir »

Cette note attribuée au produit est basée sur un score, pour 100g d’aliment, prenant en compte

  • Des points favorables comme les fibres, protéines, légumes, fruits, légumes secs, graines oléagineuses, huile de colza, lin, olive

  • Des point défavorables (énergie, acides gras saturés, sucre, sel)

Ainsi pour prendre exemple : un produit comme le beurre, riche en AGS et énergie sera noté E et un produit comme une boite de conserve d’haricots rouges sera noté A.

Vous l’aurez compris les produits notés en A sont censés être meilleurs pour la santé et ceux en E bien moins bons.

A savoir que le nutri score est un outil basé sur le volontariat, il n’existe aucune obligation pour les industries agroalimentaires d’utiliser le nutri-score.


Nutri score et marketing


Comme je l’ai dit plus haut, afin qu’un aliment obtienne une bonne note il lui faut, soit faire partie d’une catégorie d’aliments favorable ( fruits, légumes, légumes secs…) ou avoir une partie intéressante de nutriments favorables (fibres, protéines, AGMI, valeur énergétique moins importante..)


Et à votre avis, que font les industries agroalimentaires afin d’avoir un nutri score favorable ? Et bien elles ajoutent des fibres, quelques protéines, un peu d’eau afin de diminuer la valeur énergétique de l’aliment ainsi que quelques vitamines synthétiques. Tout cela afin de rentrer dans les critères de ce nutri-score et une fois de plus prendre les gens pour des imbéciles.

Vous savez à quoi cela me fait penser ? A l’élève chiant qui avait toujours une super bonne note aux contrôles car il notait toutes les réponses sur un petit morceau de feuille qu’il cachait dans sa trousse. A mes yeux, tout ça n’est que de la triche !


Donc oui, le nutri score, n’est rien de plus qu’un outil pour les industriels de s’en mettre plein les poches et de prendre une fois de plus le consommateur pour un idiot.

D’ailleurs, tu l’entends à la pub, la petite dame, qui te dit, « en plus ce produit a un nutri-score B » tout ça car ils ont utilisé des céréales complètes afin de rajouter un peu de fibres, et qu’ils ont enlever un peu de sucre et ajoutez quelques vitamines synthétiques


Ce que le Nutriscore ne prend pas en compte


Il existe certains éléments que le nutri-score ne prend pas en compte

  • le degré de transformation de l’aliment

  • l’ajout d’additifs alimentaires

  • et surtout : il n’est pas jugé à hauteur de sa consommation


Le degré de transformation d’un aliment


Vous trouvez ça normal, vous qu’un aliment comme des céréales de petit déjeuner telles que « Coco pop’s » aient un nutri score B alors que lorsqu’il s’agit d’un aliment ultra-transformé ?


Pour récapituler très rapidement, il existe plusieurs degrés de transformation qui sont traduits par l’indice NOVA, dont je vous parlerai dans un prochain article.


Un aliment ultra-transformé est donc un aliment ayant subi plusieurs transformations. On le reconnait par sa liste d’ingrédients très longue, avec des ingrédients que l’on utilise pas dans notre alimentation normalement :

Sirop de glucose, huiles hydrogénées, exhausteurs de goûts, maltodextrine, émulsifiants etc…


Attention, il ne faut pas confondre, les aliments transformés et ultrastransformés : Les produits transformés sont fabriqués quant à eux, grâce à un aliment brut auquel est ajouté un ingrédient culinaire (comme le fromage, le pain, jambon sec artisanal…)


Sachez que plus une liste d’ingrédients est longue, plus un aliment aura été transformé


Chez un aliment ultra-transformé, on ne reconnait, pas sa forme de départ.

Pour vous donner un exemple : le coca ? C’est quoi de base ? Juste l’addition de plusieurs ingrédients eux-mêmes tirés d’autres aliments.


Faisons une petite comparaison rapide entre un aliment transformé et ultra-transformé, en comparant le beurre et la margarine.


Juste en regardant la longueur de la liste d'ingrédients, on sait lequel est ultratransformé non?








Additifs alimentaires

Les additifs alimentaires sont utilisés afin d’améliorer la texture, l’aspect, la saveur, la conservation, etc.. des aliments

Il existe un grand nombre d’additifs alimentaires que je détaillerai dans un prochain article.

On peut reconnaitre un additif alimentaire car il peut être écrit sous la forme « E… »

Sinon, on peut voir écrit : « émulsifiant : lécithine de soja » ; « sirop de glucose », « maltodextrine »…


Dites vous que plus il existe de noms que vous ne connaissez pas dans une liste d’ingrédients, plus il y a d’additifs, car très souvent on ne connait pas la moitié des ingrédients présents dans une liste d’un produit ultra-transformé.


Pour bien comprendre pourquoi les notions de degrés de transformation et additifs alimentaires ne sont pas pris en compte dans le calcul du nutri-score, je compare ici deux produits, les croquettes de poisson et le beurre. Expliquez moi comment, un produit ayant une liste d'ingrédients aussi longue peut il avoir un nutriscore A alors qu'un aliment qui reste naturel comme le beurre a quant à lui, un nutriscore E???



A oui c’est vrai ! une fois de plus, on ne se base que sur certains nutriments et non sur l’ensemble du produit ?


L’aliment n’est pas jugé à hauteur de sa consommation

Vous savez le morceau de fromage que vous aimez consommer avec votre pain en fin de repas, et bien non finit! Alors que nous sommes d'accord que nous ne consommons en général pas 100g de produit en un repas, mais plutôt 30 voire 40g. Trouvez vous que le Nutriscore juge un aliment à hauteur de sa consommation? Et bien non, pas du tout!


Ou encore la tartine de beurre que vous aimez manger le matin, et ba non plus le droit ! Et oui, le nutriscore, attention !

Alors que les céréales de petit déjeuner que vous consommez tous les jours et en plus grandes quantités et qui ont un nutriscore B ça tout le monde s’en moque. A ba oui, je suis bête le nutriscore est là pour nous dire que cet aliment est « « bon pour la santé » »



Pour conclure sur cet article, je pense que vous l’aurez bien compris, à mes yeux, le Nutriscore, n’est qu’une grosse arnaque une fois de plus crée pour enrichir certains géants de l’industrie agroalimentaire, et pour donner bonne conscience au gouvernement de faire quelque chose afin "d'améliorer" les habitudes nutritionnelles des français.


Savez-vous comment on appelle cela ? Du réductionnisme. On ne s’arrête que sur certains points pour dire que cet aliment est bon ou mauvais alors qu’il existe tellement d’autres éléments à prendre en compte.

Pour vous illustrer un peu mes propos ; c’est comme si dire qu’une voiture est nulle car elle a un petit défaut de carrosserie à l’arrière alors que sinon mécaniquement elle est très bien.

Vous comprenez ? C’est s’arrêter à un fait, pour en tirer une conclusion, alors qu’il y a tellement d’autres éléments à prendre en compte.

Alors attention, je ne vous dit absolument pas de ne plus consommer du tout ces aliments comme des céréales de petit déjeuners, juste c’est comme pour tout il faut trouver un équilibre. Cela doit rester occasionnel et ne doit pas représenter la majeur partie de votre alimentation.


A mes yeux une alimentation équilibrée cela doit être 80-90% d’aliments bruts ou transformés et 10-20% d’aliments plaisirs qui sont souvent ultra-transformés

Tout n’est qu’une question de quantités et d’équilibre entre tout ça et non d’un simple Nutriscore qui ne s’arrête que sur les kcal, la quantité de fibres ou protéines et etc.. !

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout