L'indice Nova, qu'est ce que c'est?

Faire ses courses ces dernières années est un vrai défi! Enormément de produits nous sont proposés, pour un peu tous les budgets, et nous ne savons par forcément quel produit choisir par rapport à un autre.

Un outil a été crée par le PNNS afin d'aider le consommateur dans son choix de produit, le Nutriscore. Or, nous l'avons vu dans le précédent article, cet outil n'est en réalité, pas d'une grand d'aide: en effet, il ne prend en compte que les données nutritionnelles ainsi que la catégorie de l'aliment, en diabolisant du coup certains nutriments (dont les acides gras saturés, le sel, le sucre..). De plus, nous avons vu que ce Nutriscore, ne prenait pas en compte le degré de transformation des aliments, ainsi une frite Macdonald remplie d'additifs sera donc meilleure que votre beurre d'un producteur local. Quelle est la logique à ça? Aucune.


Le premier outil dont je vais vous parlé aujourd'hui est l'indice NOVA. il a été crée par un groupe de chercheurs brésiliens en 2009.

Contrairement au Nutriscore, l'indice NOVA ne se base pas sur les données nutritionnelles d'un aliment, mais sur son degré de transformation.


Le but de cet outil est de montrer l’impact qu'une consommation excessive en produits ultra-transformés peut avoir sur la santé mais également sur l’environnement.


L’indice NOVA est distingué en quatre catégories d’aliments :

- Les aliments bruts, naturels ou très très légèrement transformés

- Les ingrédients culinaires

- Les produits transformés

- Les produits ultra transformés


Les aliments bruts

Il s’agit ici de la partie comestible des produits végétaux, animaux, algues et champignons.


Cette catégorie comprend également les aliments naturels qui ont subi des processus d’élimination des parties non comestibles, non désirées : séchage, fractionnement, filtration, pasteurisation, réfrigération.. Ainsi, tous les procédés qui servent à la bonne conservation des aliments, à leur stockage etc..


Il s’agit donc ici, des produits minimalement transformés.


Exemple : fruits et légumes, fruits découpés, viandes, poissons, lait, céréales...








Les ingrédients culinaires

Il s’agit des substances dérivées du 1er groupe ou issus de la nature,

Ils sont le fruit de procédés comme le raffinage, le pressage, le broyage etc…



Exemple de produits : beurre, huile, sel, sucre, vinaigre...







Les aliments transformés

Ils sont obtenus grâce à un aliment du groupe 1 auquel est ajouté du sel, de l’huile, du beurre, du sucre ou autres ingrédients culinaires…


Exemple d'aliments: le pain, le fromage, les légumes en boite, la charcuterie…

Leur liste d’ingrédients n’est composée que de 2 à 3 ingrédients maximum.

Il s’agit donc de versions modifiées des aliments du groupe 1, dont la durabilité ou les qualités sensorielles ont été améliorées


Attention certains produits comme les charcuteries peuvent être également composés d'additifs.



Les aliments ultra-transformés


Ces produits sont issus d'un assemblage de différents éléments:

- substances dérivées d'aliments (caséine, gluten, lactose..)

- 1 voire aucun aliment du groupe 1

- Aliments du groupe 2 (sel, sucre, huiles..)

- Additifs (stabilisants, anti-oxydants, émulsifiants, colorant..)

- Produits issus du traitement de certains aliments (huile hydrogénée, isolat de protéine de soja, protéines hydrolysée...)


Ainsi, cette catégorie d’aliments comprend un grand nombre d’ingrédients qui ont été combinés par une multitude de processus, afin de créer un produit ultra-transformé. La liste d’ingrédients est d’ailleurs toujours très longue.


Parmi ces produits, on trouve les sodas, biscuits emballés, biscuits apéritifs, produits panés...

Ces produits sont souvent emballés de manière très attrayante et très bien marketé.


En résumé


Mon opinion sur l'indice Nova

A mon sens, l'indice Nova est un très bon indicateur pour les consommateurs dans leur choix de produits. En effet, plus un aliment est transformé plus cela peut avoir des conséquences sur notre organisme:

- perturbateurs endocriniens

- augmentation du risque de maladies métaboliques (diabète, dyslipidémie, surpoids, obésité..)

- intolérances/allergies

- infertilité

- maladie auto-immune

- ....


Veiller à votre consommation de produits ultra-transformés, c'est veiller sur votre santé.

Bien sur, ils ne sont pas à bannir de votre alimentation. Néanmoins, ils restent à limiter et doivent représenter une faible partie de vos habitudes alimentaires.


Si vous souhaitez regarder quel est l'indice Nova de votre produit, l'application open Food Facts vous permet d'évaluer votre produit rapidement et simplement grâce au scan du code barre.

Le mieux reste de savoir d'apprendre par soi même quels sont les aliments ultra-transformés en apprenant à lire les étiquettes alimentaires.


Il existe un deuxième indice traduisant le degré de transformation des aliments, il s'agit de l'indice Siga dont nous parlerons dans une prochaine partie.




43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout